Versilio

Blog de Versilio


Un Prix pour Juste avant

Fanny Saintenoy a reçu le Prix de la Plume d'argent pour son premier roman Juste avant
à l'occasion de la 4ème édition du "Chapiteau du livre" de Saint-Cyr-sur Loire, les 2 et 3 juin 2012.

 

 


enviedecrire.com



"Ecrire son deuxième roman"

Pour regarder l'interview de Fanny Saintenoy, cliquez sur le lien ci-dessous:
http://www.enviedecrire.com/ecrire-son-deuxieme-roman-fanny-saintenoy/

 


enviedecrire.com

"Le parcours d'un manuscrit"

Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessous : 
http://www.dailymotion.com/enviedecrire#videoId=xoac37 


Fanny Saintenoy, Web TV Culture

"Sur Web TV Culture, nous avons à coeur d'accueillir des auteurs de premier roman.
Avec Fanny Saintenoy, c'est un vrai coup de coeur que nous vous invitons à découvrir."

 

 

 

Pour regarder  l'interview de Fanny Saintenoy par Philippe Chauveau, cliquez sur le lien ci-dessous : 
http://www.web-tv-culture.com/ 


F. Saintenoy, Fréquence Paris Plurielle

Jean-Claude Caillette reçoit Fanny Saintenoy pour son roman "Juste avant".

 

© Nicolas Beauchamp

 

Pour écouter l'émission "Le lire et le dire" , cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.wat.tv/audio/emission-lire-dire-25-novembre-4k1e7_2g6sn_.html


Marie-Claire TV

"Pour célébrer les dix ans de carrière de Marc Levy, nous sommes revenus sur certains de ses ouvrages en les mettant en rapport avec sa propre vie ! Un petit jeu auquel l'auteur s'est plié en nous livrant des confidences inédites !"

Par Claire Schneider

Pour en savoir plus :http://www.marieclaire.fr/,marc-levy,2610254,437416.asp

 

 

 


Idboox.com


"Cet ebook va plus loin que la version imprimée, il est enrichi de vidéos et d'extraits lus par l'auteure."

Elizabeth Sutton

Pour lire l'article dans son ensemble, cliquez sur le lien ci-dessous : 
http://www.idboox.com/ebooks-a-lire/ebook-a-lire-juste-avant-la-fin-ou-le-debut/


Notes Bibliographiques

Fanny Saintenoy, auteur de Juste avant

Juste avant est un premier roman qui est vieux... Cela semble être un paradoxe. C'est un premier roman qui a une longue histoire, connu des aventures périlleuses, des retournements de situation. En d'autres termes, il avait une histoire romanesque avant même de sortir. On aurait presque pu faire un polar avec l'histoire de sa gestation, un polar western, lent, méditatif, limite mystique : fausses pistes, faux espoirs, adrénaline suivie de gouffres, traversée du désert de Gobi, le silence intégral.
Et j'aime bien ça finalement, même si le temps m'a paru long.
C'est un premier roman sauvé des eaux, repêché in extremis, tiré par les bretelles dans le flot du courant de la rivière, c'est l'image qui me vient. II a fallu aller jusqu'au renoncement, à l'abandon, apparemment il fallait ça pour faire tourner la roue, c'est une leçon. Est-ce que cela change ma perception de sa "sortie"? Je me pose la question souvent depuis qu'il l'est, je crois que oui. Nous sommes sûrement plus détachés lui et moi que d'autres, qui laissent tout de suite partir "leur petit" à peine finie la conception. Nous avons vieilli ensemble, nous nous sommes transformés l'un l'autre, corrigés de fil en aiguille. C'est un premier roman qui a de la bouteille.
Je vis cette aventure de sa sortie avec beaucoup de plaisir (non pas la séance photo, c'est une torture pour moi!) mais aussi de calme (mis à part le trac bien sûr, de temps en temps). C'est assez étrange, je n'ai plus d'emballements comme au début du chemin quand je recevais une bonne nouvelle encourageante. C'est assez agréable cette quiétude, cela aide sûrement à considérer que tout peut s'arrêter, qu'il faut juste profiter le plus possible de ce grand contentement rond et plein.
Et puis, il reste cette petite sensation d'incrédulité. Toujours, j'y tiens assez. C'est bien ma trombine dans le Monde littéraire ? C'est de moi qu'elle parle Madame Cremisi là, devant tout le monde ? C'est moi dans le poste (comme dirait mon père) sur Canal + ? Oui, c'est toi.
Ces impressions-là, ce sont les miennes, d'autres diront tout le contraire, et tant mieux. Je sais que je ne suis pas encore un écrivain, je ne le serai peut-être jamais. Je suis quelqu'un qui aime écrire, qui écrit souvent, qui se dépatouille bien avec la langue. Quelqu'un de très heureux d'être allé au bout de ses efforts pour tenir entre ses doigts un livre, un vrai. Et puis le bonheur de recevoir des félicitations, des confidences des lecteurs : un baume sur les petites griffures de l'existence. Régine Detambel, que j'admire beaucoup et qui elle, a de l'expérience, me l'a répété récemment : « On écrit pour cela n'est-ce pas ? ».


Télérama

"L'écriture de Fanny Saintenoy est délicate et sans apprêt. Elle dit avec finesse et pudeur un siècle de chaos et d'effroi."

Fabienne Pascaud

Pour lire l'article en entier, cliquez sur le lien ci-dessous:
http://www.telerama.fr/livres/juste-avant,74503.php


Fanny Saintenoy - Europe 1-Michel Field

Fanny Saintenoy était l'invitée de Michel Field jeudi 13 octobre pour son émission "Rendez-vous à l'hôtel"

 

Pour écouter l'émission, cliquez sur le lien ci-dessous (5'55 '' et 29'42''):
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Rendez-vous-a-l-hotel/Sons/Rendez-vous-a-l-hotel-13-10-11-767195/ 

 


Actualités

Vous voulez participer
à ce Slog,
écrire des commentaires,
partager votre point
de vue ?

S'inscrire à la Newsletter

En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir l'actualité des auteurs Versilio par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.
Vous pouvez consulter nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.

CONNECTEZ-VOUS

se souvenir de moi

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Vous pouvez faire une demande pour le recevoir par email, cliquez-ici!