Eli Anderson

Les collégiens aux manettes du Slog III

06/06/2013

Très belle illustration en guise de point de départ :

 

 

... et voyez le résultat des artistes !

Le secret de Cassandre

C'était une nuit de pleine lune, dans une ruelle sombre, un homme rentrait du travail. Quand soudain, il entendit de lourds pas dans son dos, avançant de plus en rapidement. L'homme prit peur mais il essaya de garder son sang froid alors que les pas résonnaient de plus en plus en fort.

Puis, sans réfléchir, il commença à courir sans s'arrêter et plus il avançait dans la pénombre et plus la chose se rapprochait dangereusement.

L'homme courait sans comprendre ce qui lui arrivait, il trébuchait et se relevait sans cesse.

Soudain, son pied heurta un pavé.

Il s'affala de tout son long dans une énorme flaque d'eau.

Alors que ses genoux heurtaient le sol, dans un mouvement instinctif, il tourna la tête et il «le vit »... Son cri se perdit dans l'ombre...

***

Brook, Angleterre

Dans cette ville, habite une petite fille qui s'appelle Cassandre.

Cassandre vit seule dans une petite maison, puisqu'elle est orpheline.

Elle renferme en elle un pouvoir maléfique appelé dans son pays d'origine le Nirvana.

Toutes les journées de Cassandre se ressemblent, dans sa petite maison où elle ferme tous les volets et fenêtres, elle est dans l'obscurité totale.

Mais une chose étrange arrive à chaque nuit de pleine lune, elle se transforme en une espèce de corbeau géant, tel est le secret du Nirvana.

Un jour, une fête foraine s'installa au centre de la petite ville. Cassandre, ravie, se rendit au centre ville. Elle passa l'après-midi à observer les habitants s'amuser en famille. Captivée par le spectacle qui se jouait sous ses yeux, elle ne vit pas l'heure passer. Elle assista au ballet des familles rentrant chez elles, aux forains rangeant leur matériel. En un éclair, la place fut déserte. Soudain, Cassandre se sentit très étrange, comme si l'heure de la métamorphose allait arrivait. Au même moment, l'horloge perchée au sommet su clocher de l'église se mit à sonner : Dong, dong, dong... il était vingt-deux heures.

Déjà ses membres s'allongeaient et se couvraient de plumes. Une lueur sanguinaire s'alluma dans son regard, ses sens s'affolèrent. Elle n'était plus maître d'elle-même. Quelques instants plus tard, elle aperçut un homme. Dans son esprit animal, le mot Proie résonna. N'écoutant plus que son instinct de prédateur, elle se lança à sa poursuite. La chasse prit fin lorsque que l'homme trébucha soudainement. Alors qu'il tentait, porté par l'espoir de celui qui sait qu'il va mourir mais qui n'accepte pas encore son sort, l'homme tenta de se relever. Mais Cassandre était rapide, beaucoup trop rapide.

Elle fondit sur lui en un éclair.

Quelques heures plus tard, dans un l'obscur marais de Brook, Cassandre se réveilla en sursaut, épuisée et couverte de sang. Tout autours d'elle se trouvaient des lambeaux de vêtements déchirés parsemés de quelques plumes sanguinolentes. C'était tout ce qui restait de sa transformation. Elle regarda autour d'elle et essaya de se remémorer l'effroyable nuit qu'elle a passée. Le chagrin et le remord la submergèrent, car elle savait qu'une fois de plus elle avait commis un meurtre, que le Nirvana avait fait une victime de plus. Elle sortit du marais où elle s'était réveillée et se rendit dans la ville où il régnait un climat de terreur et de peur. Les habitants avaient barricadés leurs portes et leurs fenêtres. Au coin d'une ruelle, elle découvrit avec effroi le corps de l'homme qu'elle avait tué.

***

Pendant les mois qui suivirent, la ville fut le théâtre de meurtres de plus en plus sanglants. Seule, abandonnée de tous, Cassandre mourut consumée par son propre pouvoir, ce pouvoir qu'elle détestait tant ...

Mohamed Sonko , Hervé Fungula et Hamidou Togo 3B

Comments

Number of comments per page

Pour ajouter votre commentaire ici, connectez-vous à votre compte ou créez-en un en complétant le formulaire ci-dessous



Réagissez




Captcha

Please enter the characters displayed in the image

Actualités

Vous voulez participer
à ce Slog,
écrire des commentaires,
partager votre point
de vue ?

S'inscrire à la Newsletter

En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir l'actualité des auteurs Versilio par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.
Vous pouvez consulter nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.